Henri 1er-Philippe 1er

Recherche Roi de France
Champ de recherche ci-dessus - Search field above

Music Player - Les rois de France

Music Player - Lecteur de Musique



Besoin de parler et de se sentir un peu moins seul : 01.78.52.91.40 - 24h/24

Les Rois de France     LesReines de France



            Lexique

Henri 1er (1008-1060)

Dates de règne: 1031-1060

Épouses: Mathilde (1027-1044), Anne de Kiev (1024-1075)

Henri avait été associé au trône par son père dès 1027, mais cet acte symbolique ne suffit pas à imposer sa légitimité face à son frère cadet Robert. Poussé par sa mère, la reine Constance, et par certains féodaux*, Robert tente de s'arroger la couronne. Henri remporte la bataille, mais il est contraint de céder la Bourgogne et perd le Vexin français. .

Il semble qu'il n'ait pas été un grand souverain et qu'une grande part de sa légitimité tient à son onction sacrée*. À l'image de ses prédécesseurs, Henri 1er lutte sans répit contre les féodaux. Son adversaire le plus célèbre n'est autre que Guillaume le Bâtard, duc de Normandie, contre lequel il perd deux batailles importantes (Mortemer et Varaville).

La trêve de Dieu*, visant à réduire les méfaits des guerres féodales, est instaurée sous son règne. Henri 1er a épousé Mathilde, la nièce de l'empereur d'Allemagne. La reine meurt en 1044 sans lui avoir donné d'enfants. Le roi se remarie avec Anne de Kiev, la fille du grand-duc de Russie, Iaroslav 1er. L'union manifeste pour la première fois la volonté de la jeune dynastie capétienne de s'imposer par-delà les frontières de son royaume. Anne donne à Henri 1er un fils, Philippe. En 1059, le roi l'associe au trône alors qu'il n'est encore qu'un enfant. La cérémonie est fastueuse et frappe les esprits de l'époque. Lorsque Henri 1er décède en 1060, le nouveau roi n'a que sept ans. Pour la première fois dans l'histoire de la dynastie se pose la question de la régence *.

Philippe 1er (1052-1108)

Dates de règne: 1060-1108

Épouses: Berthe de Hollande (1055-1094), Bertrade de Montfort (1070-1118)

Philippe 1er n'a que huit ans quand son père meurt. Une régence est instituée, associant sa mère Anne de Kiev et son oncle Baudouin V.

Philippe 1er agrandit le domaine royal mais il échoue dans son alliance avec

Robert Courteheuse contre son  père Guillaume le duc de Normandie, devenu roi d'Angleterre. A l'image de son aïeul Robert II, les mésaventures sentimentales ont davantage influencé la renommée du roi que ses faits d'armes. Il répudie sa première femme après vingt ans de mariage. Il s'est épris de Bertrade de Montfort, la femme de Foulques d'Anjou, et l'enlève, ce qui provoque un immense scandale. Le pape Urbain II l'excommunie pour bigamie en 1095, mais Philippe ne plie pas. Le pape jette alors l'interdit* sur le royaume, en 1100. Le roi cède cinq ans plus tard: Bertrade cesse de vivre avec le roi, même si elle conti­nue à être traitée en reine.

La conduite de Philippe 1er l'empêche de participer à la pre­mière croisade*, menée de 1096 à 1099. Contrairement aux grands seigneurs, la couronne ne souffre pas de difficultés financières suite aux croisades. Sur le plan de la politique intérieure, le souverain se préoccupe de l'administration du domaine royal qu'il étend de manière significative. Il s'oppose aussi aux seigneurs féodaux et réussit à limiter leurs appétits. Deux ans avant sa mort, il prend soin d'associer son fils Louis au trône. Par le seul principe de la succession héréditaire, à l'issue de ces premiers règnes capétiens, la légitimité de la dynastie semble bien assurée.

tumblr visit counter

View My Stats